(2020) Séance 5-Des lacs de données pour quelles archives ? (captations)

Séance du 15 décembre 2020

La séance s’est déroulée pendant une période de confinement par viso- conférence. La qualité de l’image et du son n’est donc pas optimale, veuillez nous en excuser.

Le choix par l’Ina d’une architecture de Lac de données a propulsé le terme dans le domaine du patrimoine audiovisuel. Nous proposons d’éclaircir le principe des « Datalake » et d’en évaluer la portée pour les institutions patrimoniales ; s’agit-il d’un modèle précurseur offrant la solution idéale pour le stockage des données volumineuses ou d’un modèle adapté à certaines missions, certains types de fonds, certains volume mais « maléfique » pour la valorisation des données?. Il s’agit ici de comprendre en quoi l’architecture de stockage des données interagit avec l’environnement professionnel et les usages attendus et en quoi il est lié aux progrès des algorithmes et du machine learning.

Intervenants :

Anne Laurent (Université de Montpellier (LIRMM et Institut de Science des Données de Montpellier) :
Lacs de données : définitions et principes généraux

Anne Laurent est co-auteur de :

Laurent, A., Laurent, D., & Madera, C. (2020). Data lakes, Wiley-ISTE, https://onlinelibrary.wiley.com/doi/book/10.1002/9781119720430

 

Gautier Poupeau (Ina) Data Architect à l’Institut National de l’Audiovisuel. Chargé de cours à l’Ecole Nationale des chartes.

Le lac de données de l’Ina, une infrastructure technique au service de la gouvernance des données

Echanges avec les participants

Animation : Martine Sin Blima-Barru et Violette Lévy

Captation et montage Claire Scopsi


1 réflexion sur « (2020) Séance 5-Des lacs de données pour quelles archives ? (captations) »

  1. Ping : Des lacs de données pour quelles archives ? (captations) – Veille patrimoniale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.